Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Sylvia Navailles

« Etude in vivo du contrôle inhibiteur tonique et phasique exercé par les récepteurs sérotoninergiques de type 5-HT2C sur l’activité des voies dopaminergiques nigrostriée et mésoaccumbale chez le rat ».

Le 8 novembre 2005

Ce travail, portant sur le récepteur sérotoninergique2C (5-HT2C), a eu pour but d’approfondir la nature du contrôle tonique et phasique inhibiteur exercé par ce récepteur sur la libération de DA mesurée par microdialyse intracérébrale dans le noyau accumbens (NAc) et le striatum chez le rat anesthésié à l’halothane. A l’aide d’outils pharmacologiques appropriés (agoniste, agoniste inverse et antagoniste des récepteurs 5-HT2C), nous avons évalué 1) la participation de l’activité constitutive des récepteurs 5-HT2C in vivo 2) l’importance du niveau d’activité des neurones DA ascendants, et 3) l’existence de contrôles région-dépendants sur la voie DA mésolimbique.

Dans les deux régions d’intérêt, l’effet excitateur de l’agoniste inverse 5-HT2C le SB 206553 sur la libération de DA est bloqué par l’antagoniste 5-HT2C le SB 242084 mais pas modifié par une réduction du tonus 5-HT central. Le SB 206553, sans effet sur la libération de DA induite par la clozapine, potentialise celle induite par l’halopéridol, alors que le SB 242084, sans effet sur l’halopéridol, bloque de façon dose-dépendante l’effet de la clozapine. Ces deux ligands 5-HT2C potentialisent la libération de DA évoquée par la cocaïne alors que l’agoniste 5-HT2C le Ro 60-0175 ne la modifie pas, mais réduit celle induite par l’halopéridol. Enfin, l’application locale d’antagonistes 5-HT2C dans l’aire tegmentale ventrale (ATV) et le NAc bloque la diminution de la libération accumbale de DA induite par l’administration systémique du Ro 60-0175.

Nos données montrent que 1) l’activité constitutive des récepteurs 5-HT2C participe au contrôle tonique inhibiteur exercé sur les neurones DA mésoaccumbaux et nigrostriés in vivo en conditions basales et activées; 2) les récepteurs 5-HT2C modulent l’exocytose de DA de façon dépendante du degré d’activation des neurones DA; 3) le contrôle inhibiteur de la voie DA mésolimbique implique, au moins en partie, les récepteurs 5-HT2C de l’ATV et du NAc. Ce travail ouvre des perspectives tant physiologiques que thérapeutiques quant au rôle des récepteurs 5-HT2C au sein des ganglions de la base.

focus


Sylvia Navailles a préparé sa thèse sous la direction d'Umberto Spampinato dans le Laboratoire: Interactions Neuronales et Comportements UMR CNRS 5541 de Bertrand Bloch, Université Bordeaux 2

jury

Présidente du jury: Mme M-J. BESSON PU Pierre et Marie Curie - Paris 6
Rapporteur: Mme M-L. KEMEL Docteur au Collège de France, INSERM U.114 - Paris
Rapporteur: M. A. GARDIER PU Paris Sud
Examinateur: M. P-V. PIAZZA DR à l'INSERM U.588 - Bordeaux
Directeur de thèse: M. U. SPAMPINATO PU Victor Segalen Bordeaux 2