Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Pauline Bélujon

"Régulation de l'activité électrique du /locus coeruleus/ et son implication dans la physiologie et la physiopathologie du contrôle moteur".

Le 16 décembre 2005

Notre travail a porté sur le locus coeruleus (LC), principale source de noradrénaline du système nerveux central impliquée dans certaines fonctions physiologiques et en pathologie.

Dans un premier temps, nous avons étudié les propriétés de la transmission synaptique GABAergique ionotropique afférente au LC. L’expression forte d’une nouvelle sous-unité, ε, laisse présager sa participation à un récepteur original. Nous avons décrit le profil pharmacologique des récepteurs-canaux et montré leur insensibilité aux benzodiazépines. Nous avons décrit leurs propriétés cinétiques.

Dans un deuxième temps, nous avons étudié une fonction physiologique possible du LC : son contrôle de la locomotion volontaire. Nous avons montré une action d’agents α-adrénergiques sur l’activité électrique des neurones du noyau sous-thalamique (NST) et un effet bénéfique d’un antagoniste α2-adrénergique sur la locomotion de rats « hémiparkinsoniens ». Nous avons complété nos résultats par une étude in vitro.

Abstract

The focus of this study is the main noradrenergic nucleus in the brain, the locus coeruleus (LC) which has a number of well-established physiological roles as well as being a possible cause of several pathologies.
In particular, properties of GABAergic synaptic input to the LC were investigated. LC neurons express a specific set of GABA receptor subunits: α3, together with the rare subunits ε and θ. The pharmacology of the GABAA receptors in the LC was established and their kinetic properties described.
The possible role of noradrenergic efferents from the LC in basal ganglia function was also investigated, including the action of noradrenergic agents in vivo. A positive effect of an α2 antagonist, idazoxan, on spontaneous voluntary movements which is accompanied by a reduction in the firing frequency of a crucial nucleus in basal ganglia function, the subthalamic nucleus,(STN), was found .

focus


Pauline Bélujon a préparé sa thèse sous la direction d' Anne Taupignon dans le Laboratoire: Physiologie et physiopathologie de la signalisation cellulaire UMR CNRS 5543 de Bernard Bioulac, Université Bordeaux 2 

jury

Président du jury: Jean Pierre Savineau PU Bordeaux 2
Rapporteur: Mr Guy Chouvet DR
INSERM, Grenoble
Rapporteur: Mr Daniel Eugène PU
Paris 5
Examinateur: Mme Christine Brefel-Courbon MCU-PH, Université Toulouse
III
Examinateur: Mr Bernard Bioulac PU
Bordeaux 2
Directeur de thèse: Mme Anne Taupignon MC,
Université Bordeaux 2