Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Maria Flavia Barbano

«Caractérisation des aspects consommatoires, motivationnels et anticipatoires du comportement alimentaire.»

Le 13 octobre 2005

Le comportement de prise de nourriture est étroitement régulé par des systèmes homéostatiques et hédoniques. Les composantes motivationnelles, consommatoires et anticipatoires de ce comportement semblent être différemment modulées par les opioïdes et la dopamine. Les opioïdes agiraient sur la consommation en modulant les caractéristiques hédoniques de l'aliment. La dopamine contrôlerait les aspects motivationnels.
Notre étude vise à caractériser la motivation, l'anticipation et la consommation en fonction de la palatabilité des aliments et de l'état homéostatique des animaux, ainsi qu'à étudier l'implication des systèmes opioïdergique et dopaminergique dans le contrôle de ces aspects.

Pour cela, nous avons utilisé des rats rassasiés ou en condition de privation alimentaire, auxquels nous avons présenté des aliments avec des propriétés hédoniques différentes. Des tests comportementaux ont été conduits pour évaluer les effets de ces variables sur les aspects du comportement alimentaire. Des antagonistes aux récepteurs opioïdes et dopaminergiques ont été utilisés comme outil pharmacologique.
Nos résultats montrent qu'un aliment palatable induit un comportement motivé et de consommation indépendamment de l'état homéostatique. Par contre, l'activité anticipatoire semble plus liée à l'état homéostatique. L'antagoniste opioïdergique diminue la consommation et la motivation pour des aliments palatables quand les rats sont rassasiés, mais il ne modifie pas l'activité anticipatoire. L'antagoniste dopaminergique diminue l'activité anticipatoire seulement quand l'aliment présenté est très palatable.

Les résultats obtenus renforcent l'idée que le système opioïde régule la prise de nourriture en modulant la perception des propriétés hédoniques des aliments. La dopamine semble être plus impliquée dans la régulation de l'activité anticipatoire lorsque les stimuli sont très pertinents pour les organismes. Ainsi, elle permettrait d'évaluer le rapport effort/bénéfice des actions à exécuter.

 

Focus



Maria Flavia Barbano a préparé sa thèse sous la direction de Martine Cador dans le Laboratoire de Neuropsychobiologie des Désadaptations", UMR CNRS 5541. Université Bordeaux 2 

Jury

Président du jury: Dr Georges Di Scala – CNRS UMR 5106,
Rapporteur: Dr Christelle Baunez – CNRS UMR 6115, Marseille
Rapporteur: Dr Valérie Daugé – INSERM U513, Paris
Examinateur: Prof Antoine Tabarin – INSERM EA 3666, Bordeaux
Examinateur: Prof Rafael Maldonado – Université Pompeu Fabra, Barcelone
Directeur de thèse: Dr Martine Cador – CNRS UMR 5541, Bordeaux