Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Elsa Pioli

« Analyse du rôle des processus moteurs, motivationnels et cognitifs dans l'akinésie : approches comportementale et neuroanatomique chez le rat traité par la 6-OHDA ».

Le 21 décembre 2005

L'akinésie est l’un des symptômes caractéristiques de la maladie de Parkinson. Akinésie se traduit littéralement par absence de mouvement.
L’existence de l’akinésie dans la schizophrénie et la dépression suppose un aspect psychomoteur. Par ailleurs, ces pathologies sont associées à un déséquilibre dopaminergique dans le système nerveux central. Nous avons émis l’hypothèse que le dysfonctionnement des différentes voies dopaminergiques pourrait être à l’origine de l’akinésie. Nous avons utilisé un modèle de lésion bilatérale partielle de la substance noire compacte (SNc) ou de l’aire tegmentale ventrale (ATV). L’approche neuroanatomique a permis de montrer que seule la lésion de l’ATV augmente le niveau d’expression des récepteurs D_1 au niveau cortical.
Nous avons étudié l’effet relatif de ces lésions sur des processus moteurs et cognitifs. Cette étude met en avant une différence entre un « syndrome nigral » (principalement moteur) et un « syndrome tegmental » (essentiellement cognitif).

Abstract

Akinesia is a principal feature of Parkinson’s disease. The word akinesia literally means absence of movement. Akinetic symptom in depression and schizophrenia embodies the hypothesis that akinesia involves more than only motor behaviour. Moreover, these disorders have all been associated with evidence of dopamine disrupted homeostasis in the central nervous system. We intended to relate the respective involvement of the nigrostriatal and mesocortical pathways to akinesia.
We used a partial bilateral lesioned model of the substania nigra pars compacta (SNc) or ventral tegmental area (VTA). Neuroanatomical study showed that only VTA lesions increased the level of D_1 binding in cortical areas.
In a second step, we studied the relative effect of lesions on motor and basic cognitive processing. This study highlighted the difference between a “nigral syndrome” (mainly motor) and a “tegmental syndrome” (mainly cognitive).

focus


Elsa Pioli a préparé sa thèse sous la direction de Bernard Bioulac dans le Laboratoire: Physiologie et physiopathologie de la signalisation cellulaire, UMR CNRS 5543 de Bernard Bioulac, Université Victor Ségalen Bordeaux 2

Jury

Présidente du jury: Mr C. Feuerstein PU - Praticien Hospitalier / Université Joseph Fourrier- Grenoble 1
Rapporteur: Mr J-P. Ternaux DR au CNRS- Marseille
Rapporteur: Mr G. Chouvet DR à l'INSERM- Lyon
Examinateur: Mme M. Cador DR au CNRS- Bordeaux
Directeur de thèse: Mr B. Bioulac PR - Praticien Hospitalier / Université Victor Ségalen Bordeaux 2