Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Yan-Qin Shen

"Asymetrical expression of brain cytokines in an experimental murine model of Parkinson disease"

Le 16 décembre 2004

Résumé

S’il est généralement admis que la réponse immune est asymétriquement modulée par le système nerveux central (SNC), l’implication de molécules clés dans ce processus n’est pas établie. L’IL-1 et l’IL-6 jouent un rôle central dans la communication entre le système immunitaire et le SNC. Elles pourraient être un élément clé de l’immunomodulation asymétrique et leur étude dans le SNC apparaît nécessaire.

Ce travail de thèse a été réalisé avec des souris droitières, gauchères et ambidextres. Les niveaux cérébraux d’IL-1 et d’IL-6 ont été mesurés dans certaines conditions pathophysiologiques et corrélés à la latéralisation comportementale. Ces expériences montrent que l’expression centrale d’IL-1 et d’IL-6 est liée à la latéralisation en condition physiologique, après LPS et après MPTP>>>

Ces résultats suggèrent que les cytokines participent à la neuroimmunommodulation asymétrique. Ils constituent une base vers l’approfondissement des mécanismes d’action des cytokines dans cette dernière.

Abstract

Although it is generally accepted that immune response is asymmetrically modulated by central nervous system (CNS), it is unclear whether key molecules are involved in this modulating process. Interleukin (IL)-1 and IL-6 play a pivotal role in the brain-immune system cross-talk, and may be key elements in asymmetrical neuroimmunomodulation. The study of CNS IL-1 and IL-6 therefore becomes very important.

In this thesis, mice were selected by paw preference test and divided into right pawed, left pawed and ambidextrous. Brain IL-1 and IL-6 were detected in several pathophysiological conditions and correlated to cytokine levels. The results show that brain IL-1 and IL-6 expressions are related to behavioral lateralization in physiological conditions, after LPS and after MPTP.

These findings suggest that IL-1 and IL-6 play an important mediation in asymmetrical neuroimmunomodulation. This work supplies a basis to go deeper into the role of cytokines in asymmetrical neuroimmunomodulation.

Jury

Président du jury : François Tison, Professeur de Neurologie-Praticien hospitalier, Bordeaux
Rapporteur 1: Françoise Homo-Delarche, Chargée de recherche, Inserm, Paris,
Rapporteur 2 :Pascale Giraudon, Directrice de recherche, Inserm Lyon
Examinateur1 : L.Kang-Shen, Professeur, Université de Shantou, Chine
Examinateur 2 : Robert Dantzer, Directeur de Recherche, Inra, Bordeaux
Examinateur 3 : Pierre. J Neveu, Chargé de recherche, Inserm, Bordeaux