Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Le prix Marcel Dassault pour Lucile Capuron de NutriNeuro

Le 6 décembre 2018

Source Le Figaro.fr   photo Serge Dulud

Le septième prix Marcel-Dassault pour la recherche sur les maladies mentales récompense cette année des travaux sur l’inflammation qui pourraient bénéficier aux patients souffrant de dépression résistante.


….A la tête de l’équipe de recherche Nutrition et psycho-neuro-immunologie, le Dr Lucile Capuron, directeur de recherche à l’Inra de Bordeaux, explore et défriche ce territoire. Elle vient de recevoir le prix Marcel-Dassault* 2018 pour la recherche sur les maladies mentales, doté de 300.000 euros et attribué par le comité scientifique de la Fondation FondaMental avec un jury international….«Nos travaux ont montré que l’inflammation participe à la survenue de la dépression. Nous savons aussi que la prise d’agents inflammatoires, de type interféron utilisé dans certains cancers ou hépatites, est responsable d’un épisode dépressif chez la moitié des patients», explique le Dr Capuron.

…Les travaux d’autres équipes ont aussi montré que l’inflammation était associée à une réponse diminuée aux antidépresseurs et qu’à l’inverse la prise d’anti-inflammatoires améliorait les symptômes de patients dépressifs qui avaient de l’inflammation.

Deux neurotransmetteurs jouent un rôle clé dans les mécanismes de la dépression: la sérotonine et la dopamine. Ils sont eux-mêmes fabriqués grâce à des acides aminés apportés par l’alimentation: le tryptophane pour la sérotonine ; la phénylalanine et la tyrosine pour la dopamine. Mais les chercheurs sont allés plus loin car ils se sont aperçus que deux enzymes jouaient un rôle dans la synthèse de ces deux neurotransmetteurs: l’IDO pour la sérotonine et le BH4 pour la dopamine….lire l'article sur le Figaro

Sur Santé mentale.fr/Le mensuel des équipes soignantes en psychiatrie
Lucile Capuron reçoit le Prix Marcel Dassault 2018 

Comment contrecarrer les effets des cytokines inflammatoires dans le cerveau?

Les cytokines agissent sur des voies enzymatiques, notamment la voie de l'indoléamine-2,3-dioxygénase [IDO] et la voie de la tétrahydrobioptérine [BH4], qu’elles stimulent ou désorganisent. Or, ces voies sont impliquées dans le métabolisme de la sérotonine et de la dopamine, deux neurotransmetteurs responsables de la régulation de l’humeur et cibles des médicaments antidépresseurs.

C’est précisément l’activité de ces deux voies IDO et BH4 que le Dr Lucile Capuron a choisi d’observer chez 50 patients adultes souffrant de dépression résistante et recrutés en fonction de leur statut inflammatoire (inflammés versus non-inflammés) et 20 sujets contrôles.

Mené en collaboration avec le CERPAD hébergeant le Centre Expert FondaMental dépression résistante, son projet de recherche s’appuiera sur l’examen clinique et biologique des patients. Il étudiera, grâce à des prélèvements sanguins, les liens d’IDO et de BH4 avec l’inflammation périphérique et déterminera, par des examens d’imagerie cérébrale, l’impact de l’altération de ces voies par l’inflammation sur la neurotransmission sérotoninergique et dopaminergique et sur la symptomatologie clinique chez les mêmes patients. En parallèle, elle conduira des travaux en préclinique sur des modèles animaux, pour valider l’implication causale des voies enzymatiques IDO et BH4 dans les effets observés et identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques.

LE PRIX MARCEL DASSAULT ET LA FONDATION FONDAMENTAL

Le Groupe Industriel Marcel Dassault s’engage depuis 2012 pour soutenir la recherche sur les maladies mentales. La Fondation FondaMental salue cette action de mécénat qui fait la preuve que les maladies mentales sont l'affaire de tous et dont l'ambition est de promouvoir une recherche de pointe en psychiatrie au service des patients.
Entre 2012 et 2015, ce Prix récompensait deux catégories, l’une consacrée au « Chercheur de l’année » et l’autre au soutien à un « Projet d’innovation ». Doté d’une valeur de 300.000€, le Prix est ouvert à l’ensemble des équipes membres de la Fondation FondaMental et entièrement dévolu à soutenir un « Projet d’innovation » depuis 2016.