Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Idex Bordeaux : confirmation définitive

Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Le 6 mai 2016


Conformément aux propositions du jury international,

le Premier ministre décide de confirmer définitivement trois IDEX, de renouveler la période probatoire de trois autres et d’en arrêter deux.

Du 25 au 29 avril 2016 s’est tenue la session du jury international IDEX présidé par le Professeur Jean-Marc RAPP, professeur à l’université de Lausanne, président honoraire de l’association européenne des universités (EUA), destinée à évaluer les 8 IDEX sélectionnées en 2011/2012 lors du premier programme d’Investissements d’avenir (PIA1). Cette évaluation s’est déroulée à l’issue de la période probatoire qui donnait aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche portant les Initiatives d’excellence le temps et la possibilité de faire la preuve de la crédibilité de leur projet et de l’atteinte de l’objectif : constituer une université de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifique de tout premier plan dans une palette étendue de champs de la connaissance.

Une procédure d’évaluation qui a permis aux 8 IDEX du PIA1 de valoriser leurs résultats

Cette évaluation de la période probatoire s’est fondée sur : un rapport d’autoévaluation établi par chaque IDEX et remis au jury le 22 décembre 2015 ; les observations d’un comité d’experts qui, du 14 au 29 mars dernier, s’est rendu sur chaque site pour rencontrer les acteurs ; ce comité était composé de Mme Andrée Sursock, senior-adviser à l’EUA, de Jamil Salmi, ancien coordinateur "enseignement supérieur" à la Banque mondiale, et de Pierre De Maret, ancien recteur de l’université libre de Bruxelles (Belgique) ; une audition de chaque IDEX par le jury international.

1Le Gouvernement avait publié en décembre dernier une note d’orientations demandant au jury « d’évaluer la réalisation du projet et le respect des engagements pris » mais aussi d’apprécier « la dynamique des projets à l’œuvre depuis 4 ans » pour examiner si celle-ci permettait d’ « atteindre la cible fixée : la constitution d’une université de recherche du meilleur niveau international » ;

C’est sur la base de ces orientations qu’ont été organisés les travaux du jury international et que celui-ci a établi ses propositions, par rapport aux trois possibilités fixées : la confirmation du projet ; la reconduction de la période probatoire ; l’arrêt du projet.

Ces propositions accompagnées des recommandations du jury ont été présentées par le Président Rapp au Comité de pilotage de l’action IDEX, réuni le 29 avril sous la présidence du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ont donné lieu à un échange approfondi. Elles seront rendues publiques avec le compte rendu des travaux du jury. Elles ont été portées sans délai à la connaissance du Premier ministre de même que les conclusions du Comité de pilotage.

Sur ce fondement, le Premier ministre a décidé de suivre les propositions du jury international et a défini les premières mesures opérationnelles d’accompagnement.

Les résultats de l’évaluation et les premières indications opérationnelles

1 – Les IDEX« A*MIDEX (Aix-Marseille) », « IDEX BORDEAUX » et « UNISTRA (Strasbourg) » sont confirmées et bénéficieront sans limitation de durée des financements annuels qui leur avaient été accordés lors de la sélection initiale.

Le jury a proposé la confirmation définitive des IDEX pour lesquels il a estimé que la dynamique de constitution d’une université de recherche au standard international avait été clairement engagée et avait obtenu des résultats convaincants, et que cette dynamique était irréversible. Cette proposition s’accompagne de recommandations aux acteurs visant à conforter leur dynamique de transformation.

La confirmation des IDEX implique une « dévolution définitive » de la dotation non consommable au taux de 3,41% qui leur a été affectée en 2011/2012, soit :