Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

"FRM 2016" 4 équipes Bordeaux Neurocampus

3 équipes IINS + 1 équipe NCM

Le 11 avril 2016

SUBVENTION: Montant total pour chaque équipe  : entre 200 000 € et 400 000 €
Durée : 3 ans
Frais éligibles : équipement, fonctionnement, mission et/ou personnel.  

Les lauréats sont : Olivier Thoumine , Valentin Nagerl , Christophe Mulle et Mireiile Montcouquiol.






Olivier THOUMINE

Ce projet vise à déchiffrer la fonction des neuroligines (NLGs) dans la différenciation synaptique, via de nouvelles approches optogénétiques. Nous avons 4 missions majeures:

1. Identifier de nouveaux régulateurs des NLGs, incluant un récepteur tyrosine kinase contrôlant la phosphorylation des NLGs, et des microARNs ciblant la traduction des NLGs.
2. Imager les adhésions NLGs en super-résolution, et quantifier leurs interactions avec des molécules d'échafaudage par détection de molécules uniques.
3. Contrôler la fonction des NLGs via des tyrosine kinases et récepteurs du glutamate photo-activables, couplés à une activation lumineuse chronique.
4. Mesurer l'impact de la phosphorylation des NLGs sur les synapses par électrophysiologie, et caractériser des souris knock-in exprimant des phospho-mutants de NLGs.
Nous espérons révéler des mécanismes nouveaux contrôlant l’équilibre excitation/inhibition, un paramètre important dans la physiopathologie du cerveau, notamment l’autisme.

Contact :
Olivier Thoumine, tél. 05 47 30 42 71 - mél. olivier.thoumine@u-bordaux.fr
Site web : http://www.iins.u-bordeaux.fr/team-thoumine-17?lang=en
Ad. Institut interdisciplinaire de neurosciences, IINS - UMR5297 CNRS/Univ. Bx - 146 rue Léo Saignat - 33077 Bordeaux Cédex

---------

Valentin NAGERL
La plasticité neuronale est l'une des caractéristiques principales du cerveau de mammifères. Elle est primordiale pour le développement cérébral et pour les fonctions cognitives telles que la mémoire et l'apprentissage. Comprendre les mécanismes sous-jacents de celle-ci et son impact sur les fonctions cérébrales représentent un challenge important pour la recherche en neuroscience. Grâce à la révolution récente de la microscopie à super-résolution, il est possible d'enregistrer en temps réel des films de la vie interne des neurones et synapses au sein de la compexité du tissu cérébral. Le projet a pour but de découvrir les facteurs déterminants anatomiques de la fonction et plasticité neuronales. Il représente un potentiel pour des découvertes avant-gardistes qui bouleversent notre compréhension de cette plasticité et ouvre de nouvelles opportunités pour étudier les mécanismes physiopathologiques de maladies cérébrales avec une échelle spatiale sans précédent dans le cerveau vivant.

Contact :
Valentin Nägerl : tél. 05 57 57 10 97 (P. 06 75 46 95 35) - mél. valentin.nagerl@u-bordeaux.fr
Site web : http://www.iins.u-bordeaux.fr/research-teams-valentin-nagerl?lang=en
Ad. Institut interdisciplinaire de neurosciences, IINS - UMR5297 CNRS/Univ. Bx - 146 rue Léo Saignat - 33077 Bordeaux Cédex

-----------

Christophe MULLE
Les changements de propriétés des synapses, la plasticité synaptique, constituent un mécanisme de base pour l'encodage de la mémoire. Cependant, au delà de cette cette notion générale il est essentiel de prendre en compte la diversité des synapses et des circuits synaptiques impliqués dans différentes formes de mémoire. La région CA3 de l'hippocampe est impliquée dans l'encodage immédiat d'une mémoire de type épisodique, dont la perte constitue un des premiers déficits cognitifs dans la maladie d'Alzheimer. Nous souhaitons mieux comprendre les mécanismes élémentaires de spécification et de plasticité des synapses dans les circuits de CA3. Nous examinerons d'autre part l'activité des circuits synaptiques de CA3 dans le cerveau intact chez la souris, en relation avec l'encodage de la mémoire épisodique. Enfin nous essaierons de comprendre quels mécanismes synaptiques sont affectés dans des modèles animaux de maladie d'Alzheimer, pouvant expliquer la perte de mémoire épisodique.

Contact :
Christophe Mulle : tél. 05 57 57 40 86 - mél. christophe.mulle@u-bordeaux.fr
Site web : http://www.iins.u-bordeaux.fr/research-teams-christophe-mulle?lang=en
Ad. Institut interdisciplinaire de neurosciences, IINS - UMR5297 -
146 rue Léo Saignat - 33077 Bordeaux Cédex
Ad. Institut interdisciplinaire de neurosciences, IINS - UMR5297 CNRS/Univ. Bx - 146 rue Léo Saignat - 33077 Bordeaux Cédex
-----------------

Mireille MONTCOUQUIOL
Un nombre croissant de pathologies sont associées à la perturbation de la voie de la polarité planaire cellulaire (PCP), y compris les anomalies de fermeture du tube neural, des malformations cardiaques, digestives, pulmonaires et de l'oreille interne, ainsi que des ciliopathies (polykystoses rénales ou syndrome de Bardet Biedl). Des mutations dans les gènes de la PCP ont également été corrélées à de nombreux troubles neuro-développementaux comme les troubles autistiques, les déficiences intellectuelles, l'épilepsie ou la schizophrénie. Notre équipe étudie les bases moléculaires et cellulaires de la voie de signalisation de la PCP au cours du développement et analyse les conséquences morpho-fonctionnelles de sa perturbation dans le système nerveux adulte. Nous avons une double expertise, unique au monde, sur le cerveau et l'oreille interne qui nous permet d'aborder avec une perspective originale les pathologies en lien avec la voie de la signalisation de la PCP chez les mammifères.

Contact :
Mireille Montcouquiol : tél. 05 57 57 37 62/59 (sur site) - mél. mireille.montcouquiol@inserm.fr
Site web : http://neurocentre-magendie.fr/recherche/Montcouquiol-Sans/descriptionTeam.php?lang=fr
NeuroCentre Magendie, NCM - U1215 - 146 rue Léo Saignat - 33077 Bordeaux Cédex